L’histoire de l’association ThetisHistorique association Thetis Nantes

Pourquoi THETIS ?

Dans la mythologie, Thétis est une des Néréïdes. Elle est apparentée à l’océan et aux fleuves.

Dans la légende la plus connue, Thétis rendit presque invulnérable son fils Achille en le tenant par le talon et en le plongeant dans le Styx. Elle voulut également lui éviter des coups mortels en lui offrant une armure forgée par Héphaïstos.

Le talon d’Achille est apparu comme une bonne métaphore du handicap, et les tentatives de Thétis pour rendre son fils immortel, une bonne métaphore des thérapeutes ; l’armure pouvant, en outre, faire référence aux appareillages qui peuvent aider à surmonter les handicaps.

En 1901, « l’OAT » (Oeuvre Anti Tuberculeux), est fondée par les docteurs Georges BERTIN père et fils pour lutter contre la tuberculose. Créée sous le régime des associations à but non lucratif (loi 1901), elle est reconnue d’utilité publique par le décret du 17 novembre 1902.

Sa première activité a été l’ouverture d’un solarium (1901), garderie de jour pour les enfants, cédé par la suite à la Croix Rouge.

statuts-Thetis association NantesEn 1902, l’œuvre est  aidée par une donation importante de Thomas DOBREE, riche industriel et armateur nantais, sans postérité, qui a demandé à son ami Hippolyte DURAND GASSELIN d’être son légataire universel ; à charge pour lui de doter des œuvres charitables nantaises. En 1903, celui­-ci fit don à l’œuvre d’un immeuble rue Boileau, siège actuel de l’Association.

L’œuvre progresse rapidement en créant successivement un centre antituberculeux (1902), 2ème dispensaire de France après celui de LILLE, un centre de placement des enfants à la campagne, puis un service de protection maternelle et infantile.

En 1945, l’association met son dispensaire à la disposition de l’Office Central d’Hygiène Sociale, qui est chargé d’assurer la coordination des moyens de lutte contre la tuberculose.

Pour préserver les enfants de la contamination, l’œuvre acquiert la propriété de la CIVELIERE, y fait procéder aux transformations nécessaires pour, en mars 1958, ouvrir un établissement à caractère sanitaire comprenant 20 lits de pouponnière (de 0 à 3 ans) et 10 lits de maison d’enfants (de 3 à 6ans).

A partir des années 50, la tuberculose régresse considérablement grâce aux antibiotiques et à l’amélioration des conditions d’hygiène; L’établissement situé à la CIVELIERE s’ouvre ainsi à des enfants porteurs de nombreuses maladies et aux enfants porteurs de handicaps importants.

Avec la réforme hospitalière, un décret du 3 novembre 1976 autorise cet établissement à participer au Service Public Hospitalier. Après plusieurs agréments successifs, la CIVELIERE se dote d’une aire et d’une salle de jeux et d’un bassin hydrothérapie.

En juillet 1985, un nouvel arrêté préfectoral porte son agrément à 57 places.

Insititut Guillon Verne NantesEn 1997, l’Institut Spécialisé de Soins et d’Eveil (ISSE) Patrick GUILLON VERNE (établissement médico-social) est créé. Il est agrée pour 24 places pour enfants polyhandicapés de 3 à 14 ans avec 10 places finacées. Cet établissement se situe allée de la Civelière en face de l’établissement la CIVELIERE.

En février 2001, l’agence régionale de l’hospitalisation (ARH) ne reconduit pas les agréments dont bénéficie l’établissement sanitaire de la CIVELIERE. En juillet de cette même année, une fédération d’associations du secteur sanitaire (FAS) est créé pour en reprendre la gestion. Elle bénéficie des autorisations pour 51 places.

La FAS réunit 4 associations : l’OAT, les œuvres de PEN BRON, l’Association villa Notre Dame et les Amis de Pen Bron. L’ISSE est détaché de cet établissement sanitaire situé sur le terrain de la CIVELIERE et reste géré par l’OAT.

la civelière - Thetis nantesEn juillet 2006 l’OAT évolue pour devenir « THETIS œuvre pour les enfants de l’Atlantique ». Son but est de développer et mener toutes activités dans le domaine sanitaire et médico-social, au bénéfice de tout être humain et en particulier des enfants et adolescents souffrant d’atteintes à leur intégrité physique ou mentale, et plus généralement, toutes opérations sous quelque forme que ce soit, susceptible de concourir, directement ou indirectement, à la réalisation de cette mission. (Article 1 des statuts).

L’établissement sanitaire de la CIVELIERE devient « ESEAN » (Etablissement Spécialisé pour Enfants et Adolescents de la région Nantaise) et a comme projet la construction d’un établissement pour enfants et adolescents de 85 places.

Ce nouvel établissement sanitaire de soins de suite et de réadaptation (SSR), pour enfants et adolescents ouvre en février 2010 (50 lits d’hospitalisation complète et 30 places d’hospitalisation de jour). Il est situé à côté de l’ISSE, permettant une mutualisation des moyens avec cet institut, dont un temps de direction. Les bâtiments de la CIVELIERE dite « maison bourgeoise » sont restés inoccupés plusieurs années et THETIS a réfléchi à un projet pour utiliser au mieux ces locaux.

En 2014, THETIS travaille avec la Fédération Simon de Cyrène pour mener à bien la construction de maisons partagées sur le site de la CIVELIERE.